1 A B C E G I L M N O P R S T W
La Le Li

La méthode AMRT

AMRT est un acronyme de : Asynchronous Modulated Ripples Treatment.

Plusieurs études ont déjà observé que l’exposition prolongée d’un battement binaural augmente la puissance d’un rythme cérébral souhaité, phénomène appelé synchronisation cérébrales. Une étude récente de 2018 parue dans Biomedical Signal Processing and Control appuie le fait qu’une exposition prolongée aux battements binauraux stimule la synchronisation, et augmente en efficacité avec la durée. Une étude de Stanford a observé une plus grande efficacité des ondes de moins de 10 Hz et plus de 30 Hz.

La méthode AMRT consiste à l’envoi d’ondes sinusoïdales et binaurales spécifiques par vagues successives sur une durée allant de 15 à 45 minutes. La méthode fonctionne conjointement à un système de captation EEG, et nécessite un calcul complexe de probabilités réalisé par le logiciel S-Watch. 

La particularité de la méthode tient au concept évolutif et spécifique de chaque traitement. En analysant au préalable un modèle EEG du patient, qui servira d’étalon pour le choix des fréquences et battements binauraux, le traitement devient ciblé et plus précis qu’un son générique utilisé sur n’importe qui.

La méthode est décomposée en trois étapes :

  • Analyse du modèle EEG initial du patient : 5 minutes
    Le logiciel analyse les ondes cérébrales du patient et teste les différentes fréquences et battements binauraux. Le programme calcule les fréquences les plus efficaces selon les ondes cibles, (Thêta, Alpha etc), et crée une table de probabilités spécifique au patient.
  • Traitement : 15 à 45 minutes
    Le programme génère une suite de sinusoïdes pendant la durée du traitement. Il utilise la table de probabilité du patient pour définir l’ordre et la répétition des fréquences. 
  • Analyse finale : 5 minutes
    Le programme enregistre le modèle final du patient, et le compare au premier modèle afin de vérifier l’efficacité du traitement. Grâce au comparatif, le thérapeute peut affiner sa prochaine séance et créer un protocole ultérieur plus spécifique.

En rapport Entrées